2022-10-27

Crèche Argentine (French version)

Written by Lea Mallez
Rate this item
(0 votes)
Crèche Crèche

La crèche n’est pas un simple lieu où l’on accueille et prend soin de vos enfants, c’est une institution qui possède une profonde histoire ainsi que de merveilleuses valeurs humaines. En effet, fondée par des femmes il y a plusieurs années de cela, c’était le moyen pour elles de lier l’utile à l’agréable mais c’était surtout une question de nécessité. Ne pouvant s'occuper des enfants et gagner de l’argent, elles durent trouver une solution aux deux problèmes. Ainsi, en construisant leur propre crèche, elles purent avoir un œil sur les enfants mais également développer un business. Les débuts ne furent pas simples, parfois obligés d'apporter de la nourriture de leur propre domicile pour nourrir les enfants qu’elles gardaient à cause du peu d’argent qu’elles possédaient. Mais à force d’ambition et de courage elles réussirent et permettent à présent à d’autres femmes comme elles de faire la même chose en obtenant un travail en tant que maitresse, cuisinière ou femme de ménage au sein de la crèche et de pouvoir également y déposer leur enfant. La plupart des femmes travaillant dans cet établissement sont, en effet, accompagnées de leur enfant respectif, parfois même dans la même classe.

 

Les fondatrices s’occupent à présent de la gestion et du bon fonctionnement de la crèche. Celle-ci se trouve dans un bâtiment de deux étages détenant un jardin peuplé de toboggans et de jeux d’extérieurs. Chaque classe est soigneusement décorée afin de permettre aux enfants de se sentir le mieux possible et comprend un grand nombre de jouets et d’activités pour divertir. L’organisation veut que chaque classe soit répartie selon son âge : les bébés à peine âgés de quelques mois, ceux qui ont entre 1 an et 2 ans et ceux qui ont entre 2 ans et 3 ans ou plus. On compte environ trois maîtresses par classe pour une dizaine ou une vingtaine d’enfants. Il a également deux personnes qui s’occupent de l’accueil, à peu près 5 femmes en cuisine et plusieurs femmes de ménage.

La nourriture n’est pas fournie par l’État, ce sont elles qui doivent l’acheter et elles proposent également aux enfants des soins médicaux comme des vaccins.

 

Prenons une matinée des plus ordinaires dans la classe de 1 ans. Les enfants arrivent à 8h00 du matin, ont les débarrasse de leurs affaires, leur applique une sorte de tablier pour éviter qu’ils tâchent leurs vêtements au fur et à mesure de la journée et les amènent à s’installer sur le sol dans l’ère de jeu. Une fois tout le monde arrivé et un minimum réveillé, nous les attablons afin qu’ils prennent leur biberon de lait. Suite à cela, nous les divertissons de toutes les manières possibles pendant deux heures à l’aide de chansons, de jeux en musique, de la mise à disposition de nombreux jouets, etc. Arrive ensuite le moment du déjeuner où chaque enfant passe par un lavage des mains avant de s’installer à table. Le repas est apporté dans la classe par les cuisinières et se compose généralement d’un bouillon puis d’un plat avec de la viande et soit un féculent soit un légume ainsi que d’un dessert qui peut varier du fruit, au yaourt, etc. Pendant que les enfants déjeunent, les maîtresses installent des matelas sur le sol mais aussi des draps et des couvertures annotées d’un prénom correspondant à celui des enfants. Une fois le repas terminé, un par un ils retournent se laver les mains, retirent leur tablier et file se coucher. Une femme de ménage passera à ce moment là pour retirer le reste de nourriture laissé sur le sol. À l’aide d’une berceuse et de caresses de la part des maîtresses, les enfants s’endorment pour la sieste. Ainsi se termine une matinée banale à la crèche.

 

Néanmoins, chaque journée ne se ressemble pas car il ne faudrait pas tomber dans la routine ! L’Argentine est un pays qui célèbre beaucoup de fêtes, ce qui permet à la crèche de créer de superbes festivités et d’égayer le quotidien de chacun. Prenons l’exemple d’une fête où ils célébraient tous les pays d’Amérique Latine mais également la fête des mères. Les maîtresses ont créé différents stands à l’effigie de certains pays tels que l’Argentine, la Bolivie, le Pérou, le Brésil, l’Uruguay et d’autres encore. Pour chaque stand, elles y déposaient des photos des enfants venant de l’un de ces pays ainsi que des cadeaux de fête de mères. Lors de leur arrivée, les parents avec leur enfants découvraient et véhiculaient entre les stands, ils étaient ensuite dirigés vers un grand buffet où l’on assistait à un jeu de tirage au sort où chaque mère, les unes après les autres obtenaient un cadeau de fête de mère. Néanmoins, la crèche ne dédie pas seulement cette célébration aux familles mais également aux autres personnes du quartier en organisant une sorte de soupe populaire et distribuant de la nourriture à tous.

 

Ainsi, cette crèche, créée par des femmes aussi fortes, que intelligentes, que altruiste fait partie de ceux qui ont encore besoin d’aide et de volontaires venant pour leur permettre de mener à bien leur projet. Ce sont des personnes et une réalité dont nous avons beaucoup à apprendre et qui valent la peine d’être écoutés, entendus et soutenus.

Read 481 times
Login to post comments