Parlons des compétences relationnelles: La flexibilité

Rate this item
(0 votes)
La flexibilité La flexibilité Milena Sapey

La flexibilité comprend la capacité à s'adapter à de nouveaux environnements ainsi qu’à des changements exceptionnels.

Être flexible, c'est faire face aux défis sans paniquer, c'est affronter ces situations avec un esprit ouvert et être adaptable à ces situations. Il s'agit de réfléchir au contexte et d'agir en fonction de celui-ci.

Nous pensons parfois que nous sommes assez ouverts d'esprit et assez flexibles, mais que se passe-t-il lorsque vous arrivez dans un nouveau pays avec des traditions différentes, une langue différente et des comportements différents ?

Vous comprenez peut-être pourquoi la flexibilité est importante lorsqu'il s'agit de faire du volontariat à l'étranger, et comment elle peut vous aider à développer cette capacité.

Si le volontariat lui-même est un défi, que se passe-t-il maintenant quand nous ne pouvons plus quitter nos maisons ? La situation que nous vivons dans le monde entier avec le COVID- 19 nous met au défi comme jamais auparavant, et nous devons être plus flexibles que jamais. Nous devons repenser nos façons d'être, de travailler et la façon dont la société fonctionne.

C'est dans ce genre de situation que nous réalisons l'importance des compétences non techniques. Le volontariat permet de développer et d'améliorer toutes sortes de compétences non techniques : personnelles, sociales, communicatives et professionnelles. Les compétences non techniques nous aident à fonctionner au quotidien et à faire face aux situations plus efficacement, et même si elles sont généralement liées au lieu de travail, elles sont essentielles pour le développement personnel.

C'est un exemple clair de la façon dont nous sommes habitués à fonctionner d'une certaine manière et de la difficulté de changer tout ce que nous faisons. Nous avons besoin de compétences relationnelles, nous devons être flexibles et créatifs. Nous devons y réfléchir avec une perspective critique. Comment les gens peuvent-ils survivre si tout s'arrête ? Quel est notre rôle en tant qu'organisation (ONG) ? De quoi avons-nous besoin pour communiquer ?

Et vous, réfléchissez à ce que vous pouvez faire à ce sujet ? comment pouvez-vous être bénévole dans cette situation ? et que pouvez-vous en apprendre ?

 

Traduit par: Marina Cruzet & Evane Gnabouyou

Read 3573 times

Related items

Volunteering as a Learning Process. Part III

Unlocking potential through pedagogical navigation: embracing challenges and opportunities in international volunteering.

Pensar el voluntariado como una experiencia colectiva

Siempre decimos que el voluntariado es un proceso de aprendizaje, y un proceso de aprendizaje jamás sucede de manera aislada. Por lo tanto el voluntariado también es una experiencia colectiva.

Volunteering as a collective experience

As we always say, volunteering is a learning process. And a learning process is never isolated. Volunteering is also a collective experience signed by the relation we'll create with the communities we'll work with.

Fascism must be fought

Abi, our coordinator, reflects about the result of the last elections held in Argentina.

Login to post comments