La coopérative de blanchisserie «Su lavandería»

Rate this item
(0 votes)
Cooperatives in Argentina Cooperatives in Argentina Tess McArthur Dowty

En période de récession, lorsque l'économie ne crée pas suffisamment d'emplois pour soutenir l'ensemble de la population, l'économie sociale joue souvent un rôle important en garantissant que les travailleurs peuvent toujours trouver des emplois raisonnables.

C'est le cas de l'un des projets fondés par Voluntario Global il y a plus de 10 ans, la coopérative de blanchisserie «Su lavandería». 

L’économie argentine est en récession depuis 2018 et les taux d’inflation élevés ne facilitent pas la tâche des gens ordinaires. Les salaires ont été négativement affectés par la hausse des prix et la contraction de l'économie rend de plus en plus difficile la recherche d'un emploi stable. La coopérative de blanchisserie emploie des étudiants qui vient des quartiers défavorisés de Buenos Aires, chacun travaillant quelques heures par semaine. Cet emploi leur fournit des fonds suffisants pour terminer leurs études, ce qui n’était peut-être pas possible compte tenu de la précarité du marché de l’emploi argentin. La coopérative est entièrement gérée et entretenue par les étudiants qui y travaillent, leur donnant ainsi la possibilité d’être indépendant financièrement et d’apprendre à travailler en équipe. Le travail d'équipe est à la base de Su Lavandería, les travailleurs démontrent des valeurs de respect mutuel et travaillent ensemble pour prendre des décisions de manière démocratique.

À ses débuts, la coopérative était dépendante du soutien financier de Voluntario Global. Cependant, elle est aujourd'hui complètement autosuffisante. Maintenant, la coopérative génère suffisamment de revenus pour couvrir tous ses coûts et un peu plus pour compenser la dépréciation du capital physique des machines à laver. L’objectif de la coopérative n’est pas de générer des bénéfices, mais de fournir un revenu stable aux étudiants. C’est donc un grand succès que la coopérative puisse maintenant subvenir à ses besoins financiers, le tout grâce aux jeunes qui y travaillent.

Read 22538 times

Related items

Comunicación: ¿es la clave?

Después de una hermosa conversación con un voluntario (que permanecerá anónimo, por supuesto), nuestra coordinadora reflexiona sobre la importancia de la comunicación y los espacios de presencialidad, reflexión, escucha,  y sanación.

Communication: Is the key?

After a beautiful conversation with a volunteer (that will of course remain anonymous), our coordinator reflects about the impact of communications in the volunteer experience, and how important it is to create support and healing spaces.

 

Volunteering: a learning process. Part II.

Let's deepen on the reflections about volunteering as a learning process from the perspective of Critical Pedagogy with Abi, our coordinator.

Our weekly coordination update: last week of August

This was a week with a lot of news!


On Monday we had two introductory meetings:


Johannes, now nicknamed "Yoyo", came from Germany and started his volunteering in Comunidad Milpa for a couple of months and this was his first week adapting to a new country and a different language.


Also Emma, Dominic, and now PJ from the USA who are in Argentina for an exchange abroad from their university are joining us. During this semester they will be studying and having their intercultural experience from the service learning subject teaching English, in the community kitchen and in the early childhood center.


Soon we will give you more news about their learning and feelings about the different projects. We hope you all have a great experience!

Login to post comments