2018-04-20

5 choses que j’ai appris en Argentine

Written by Céline Mestivier
Rate this item
(0 votes)
stagiaire en communication stagiaire en communication

Après un mois et demi de volontariat en tant qu’assistance communication de l’association, je me rend compte à quel point cette expérience est enrichissante pour moi.

De jour en jour j’apprends de nouvelles choses sur Buenos Aires et je rencontre, découvre et échange avec des étudiants, des parents, des enfants… mais si je devais choisir cinq choses que j’ai appris ici, je citerai celles-ci:

Dès ma première semaine de volontariat et encore aujourd’hui, j’apprends énormément de choses sur la culture de l’Argentine, sur ses habitants, son éducation, son histoire… C’est pour moi la chose la plus importante. Grâce au volontariat, je peux échanger facilement avec les habitants, les étudiants, les enfants. On peut parler des différences culturelles entre nos pays et en apprendre plus sur les réels problèmes de la capitale. Par exemple, lors de mon expérience à « l’English school » nous avons échangé avec les étudiants et les professeurs sur les différences en terme d’éducation en Argentine, en France et au Royaume-Uni. Nous nous interrogeons sur le prix des universités, s’il est difficile d’intégrer certaines écoles, le port d’uniforme… Nous avons également abordé le sujet de l’avortement où la question continue à diviser le pays actuellement. Les étudiants ne sont pas tous d’accord. En effet, encore aujourd’hui, de nombreuses personnes ne sont pas en faveur de la légalisation. En opposition, nous avons pu voir de nombreuses femmes lors de la der-nière manifestation abordant le fameux foulard vert, symbole de la campagne des Argentines en faveur du droit à l’avortement.

Devant la différence de points de vue des étudiants, la deuxième chose que j’apprends est d’être encore plus ouverte d’esprit. C’est essentiel quand on voyage et qu’on discute avec des personnes venant de différentes cultures. De part l’histoire de notre pays et nos expériences on peut avoir des avis complètement disparates. De plus, grâce aux différents projets de l’association on se rend dans des quartiers de Buenos Aires en périphérie, très pauvres et très différents du centre. Contrairement au centre, on est au milieu de maisons en ruines et de terrains abandonnés. Les moyens de trans-port, les maisons, la population et l’environnement n’est pas le même mais c’est très intéressant de faire face à cette réalité et de pouvoir découvrir ses habitants.

On apprend aussi à être plus à l’écoute, à s’intéresser beaucoup aux autres et plus à soi. Le prin-cipal but de notre journée devient de découvrir un projet, d’en apprendre aux maximum sur les ha-bitants, de comprendre leur travail, de les aider en se mettant à leur place et enfin de les mettre en avant pour qu’ils obtiennent plus d’aide avec certains outils comme des articles, photos ou vidéos.

Cette expérience m’apprend aussi à avoir plus confiance en moi. A vrai dire, il est difficile de ne pas se sentir à l’aise en Argentine en général car les habitants sont particulièrement accueillants et chaleureux. A chaque fois, je rencontre des personnes souriantes, profondément gentilles, heu-reuses de partager leurs expériences et ouvertes à la discussion. Après quelques semaines, on se sent alors de plus en plus confiant pour discuter avec de nouvelles personnes et c’est un réel mo-ment de plaisir et d’échange. Cette confiance me permet de prendre plus d’initiatives dans mon travail pour la communication de l’association, d’être plus créative et donc plus efficace. Cela a un réel impact positif dans ma vie de tous les jours et dans mon travail.

Enfin la dernière chose que j’apprend c’est l’espagnol, claro ! Enfin, je devrai plutôt dire l’espagnol argentin. Malgré les premières semaines difficiles, c’est plus facile de communiquer aujourd’hui ou encore mieux de comprendre. Au final, quand nous nous rendons sur les projets nous n’avons pas le choix et c’est ainsi qu’on apprend le mieux : en parlant directement avec ses adorables argentins !

Read 2693 times
Login to post comments

VOLUNTARIO GLOBAL

Voluntario Global helps local communities by being available to discuss anything that local organizations need, and offering ideas for further change and development.
Read more...

CONTACT

Location: General Pacheco. Buenos Aires. Argentina
Email: jfranco@voluntarioglobal.org

© Copyright 2016 luppino.com.ar