Diese Seite drucken
2019-03-12

Communauté Pacheco: Remise de diplômes 2019

geschrieben von Jeanne Dulac
Artikel bewerten
(0 Stimmen)
Communauté Pacheco : Remise de diplômes 2019 Communauté Pacheco : Remise de diplômes 2019 Voluntario Global

Les premières civilisations pratiquaient l’agriculture en se basant sur le temps pour travailler en harmonie avec la nature.

Notre approche se veut similaire à celle de nos ancêtres ; nos récoltes débutent en Octobre et se terminent selon le cycle annuel avec l’arrivée du printemps.

De la même manière que nous apprenons de nos expériences du passé, c’est en avançant que nous continuons d’évoluer. Voluntario Global rassemble son expérience forte de dix ans afin de fonder un projet de développement communautaire, la Communauté Pacheco, qui célébrera ses cinq ans en Août 2019. Ce projet à pour objectif de créer un network afin de connecter les gens et les organisations qui luttent pour la  même cause.

Ici, les adolescents et les adultes apprennent à travailler la terre grâce à une méthode agro-écologique qui favorise un apprentissage théorique et pratique, tel que le jardinage. Au cours de l’année, le temps est réparti entre le travail à la serre et le plaisir de récolter les fruits et légumes semés plus tôt, départagés entre les étudiants.Les cours prennent place en salle mais aussi à l’extérieur par exemple lors de visites et d’échanges avec d’autres coopératives dédiées à la production de légumes biologiques et du commerce équitable. La vente de produits locaux dans des foires de quartier se produit durant les derniers mois des cours.

En Août prochain, nous avons choisis le premier jour du mois pour célébrer le cinquième anniversaire de la Communauté car il coïncide avec la Fête de Pachamama qui rend hommage à la Terre Mère, en Amérique Latine.

Réflexions survenues au long du travail accompli avec la Communauté :

- Nous commençons à nous heurter aux limites de la nature. La surconsommation détruit notre planète et l’humanité est forcée de recourir à un mode production plus lent. Les dirigeants des multinationales essaient de nous rendre apathiques dans l’espoir de nous empêcher de lutter pour nos droits.

- L’être humain et la nature sont soumis à un rythme de consommation insoutenable pour la planete et se retrouvent réduits en esclavage du systeme capitaliste.Ce mode de vie est un piège qui se referme sur nous; car il ne bénéficie ni l’humanité ni la nature, il appauvrit la population et la planete.

- Pour la Communauté Pacheco, recourir à des alternatives écologiques en matière économiques est devenu une nécessité. Promouvoir la production et la vente de produits locaux, créer des espaces d’échanges sont désormais une priorité dans la lutte de ces organisations.

Nous savons que seul le travail d’équipe et de collectivité mènera à un réel changement. Nous recherchons, apprenons et combattons pour le choix d’une vie plus digne, solidaire et communautaire.

 

Gelesen 5835 mal

Ähnliche Artikel

THE VOICE OF OUR PEERS: CHAPTER FOURTEEN

CHAPTER 14: LIZ'S REFLECTIONS
"A different glance"

THE KEY ROLE OF RESPONSIBLE TOURISM

This pandemic has shown us the strong negative impact that human actions have on the planet without a sustainable perspective. We are acquiring new habits, restructuring our way of life to take care of each other, but are we really thinking about the future and the environment?

THE VOICE OF OUR PEERS: CHAPTER THIRTEEN

CHAPTER 13: LORENA'S REFLECTIONS
QUARANTINED DAYS
These days in social isolation are moments that provide an opportunity to reflect on the world in which we live...

THE VOICE OF OUR PEERS: CHAPTER TWELVE

CHAPTER 12: REFLECTIONS OF LUZ

THE VIRUS OF FEAR

WHY DO HUMAN SOCIETIES PROCESS FOOD?

To continue thinking about our food in terms of food security and sovereignty, @ComunidadPacheco reflected on ultra-processed food...

THE VOICE OF OUR PEERS: CHAPTER ELEVEN

CHAPTER 11: REFLECTIONS OF NICOLAS

The planet is taking a break!

THE VOICE OF OUR PEERS: CHAPTER TEN

CHAPTER 10: MARY'S REFLECTIONS
WHAT PANDEMIC?
Here we are, immersed in the pandemic, afraid for our well-being, that of our family and friends. Now we learn to take better care of ourselves, to take precautions about health and hygiene.
And there is the other pandemic, the one that women suffer every day. Yes, a femicide every 23 hours.

THE VOICE OF OUR PEERS: CHAPTER NINE

CHAPTER 9: Lucas' Reflections

"EYES OPEN!" 

Do you remember the stories of your grandparents about the difficulties they had to go through, that that time was complicated, and that one has to value what one has?
Well, there came a time when we thought it would never come.
First of all, I am going to explain what I think we should be paying attention to today, on a global level, based on the events that have taken place.

Bitte anmelden, um einen Kommentar zu posten